LACHOUETTEIDEE – CRÉATRICE DE BIJOUX

 

Aujourd’hui j’ai l’immense joie de vous présenter une créatrice qui nous vient tout droit d’Aix en Provence.
Je suis tombée amoureuse de ces créations, je les trouve rafraîchissantes et faciles à porter.
Du coup je l’ai interviewé pour vous.

 

D’où puises-tu ton inspiration ?

Je puise mon inspiration dans le monde qui m’entoure, les magazines, Instagram, la nature. Je suis particulièrement sensible aux couleurs, que j’aime associer pour créer des duos de choc!

 

Comment as-tu eu le déclic pour créer ?

J’ai toujours aimé créer, je suis un peu touche à tout : Créations en laine, scrapbooking et un peu de photographie.
J’adore les bijoux, j’ai toujours aimé en porter et lorgner sur les jolies vitrines… alors j’ai décidé de faire les miens!

 

Quels matériaux utilises-tu? Où te procures-tu tout cela ?

J’ai choisis de me fournir sur internet pour le large choix que nous propose les différents sites, que ce soit en terme de pendentifs originaux, mais aussi pour les commandes personnalisées. Les magasins d’arts créatifs (tels que Cultura, mon préféré) permettent de voir les textures, les dimensions, et les vraies couleurs des produits. Il y a moins de choix et les prix sont moins intéressants, mais il n’y a pas de délais de livraison, ce qui est à prendre en compte aussi.

Peux-tu nous décrire tes bijoux ?

Je pense que mes bijoux sont simples et faciles à porter, facile à associer. Colorés et personnalisables.

D’où viens le noms  » Lachouetteidée?

Le nom me vient d’un brainstorming avec mes amies proches. Ce sont elles qui ont trouvé le nom La chouette idée. Elles savent combien j’affectionne cet animal, tout en y ajoutant un petit côté festif, pour rappeler le côté « idée cadeau » de la marque.

Un dernier mot pour nos blogueuses ?
« Hâtons nous de succomber à la tentation avant qu’elle ne s’éloigne » – Epicure 😉

Je vous attend avec impatience sur ma page Instagram  et ma page de création scrapbooking Facebook

 

Voici quelques une de ces créations:

 

 

Tarifs:

Boucle d’oreille: 5€

Collier: 8€

Autres: Prix sur demande

Pour les commandes de moins de 10€ il y aura 2€ de frais de port

 

 

 

Contact:

Instagram: Lachouetteidee

Facebook: Huguettelachouette

Telephone: 06.51.50.44.12

ARCHITECTURES VIVES – MONTPELLIER

Il y a quelques jours, le festival des architectures vives avait lieu dans les cours de Montpellier. Il étais donc impensable que je ne fasse pas un article la dessus.

Tout d’abord quel est le but de ce festival?

Depuis 2006 cet événement est organisé annuellement par l’association Champ Libre, présidée par des architectes à Montpellier
Le Festival des Architectures Vives est un parcours architectural dédié au grand public, qui lui permet de découvrir ou redécouvrir des sites emblématiques de la ville.
Cette manifestation nous invite à aller au contact du patrimoine en lui proposant des installations dispersées dans la ville.
Il prend place au cœur de la ville historique et propose un parcours reliant des hôtels particuliers et cours intérieures, qui ne sont habituellement pas ouverte au public.

Chaque installations est créée par des équipes d’architectes le travail permet de mettre en avant celui d’une génération qui est au service de l’invention, l’expérimentation et qui explore de nouvelle possibilité de conception de notre environnement.
Le festival offre donc la possibilité de présenter une œuvre dans les lieux remarquable
qu’offrent les cours d’hôtels particuliers.

      A TRAVERS

Cette cours possède un puits en pierres, l’équipe à souhaiter baser ça réalisation autour de celui-ci, dans le but de lui ré-attribuer ça fonction première. Ainsi, un labyrinthe en bois, entour le puit et envahit la cour. Ce qui créer plusieurs chemins qui nous permettent d’atteindre le cœur de l’installation où le puits est situé. Les lattes de bois transversales laissent passer le regard mais empêchent le visiteur de se croiser.

 

IMMERSION

Le but de cette création est de nous faire ressentir une émotion en remplissant cette cours de ballons. Le visiteur se retrouve dans dans un contexte physique qui lui permettra une immersion totale dans l’expérience, ce qui créera diverses émotions, certains sentiront la paix en se retrouvant isolés, cachés. Alors que d’autres retourneront en enfance et voudront jouer jusqu’à l’épuisement. Personnellement c’est le premier truc que j’ai fais, taper dans les ballons et rigoler comme une enfant.
Plaisir, euphorie, bien-être, angoisse, jeu.. Quoiqu’il en soit, une émotion vous traverse quand vous êtes entouré de tout ces ballons.

HE COURTAIN

La nature nous impose une beauté suggérée, elle transforme l’installation en un réel paysage. Il est en perpétuel évolution, puisqu’il évolue avec le temps, la lumière mais aussi la teinte, tout comme une journée d’été dans le sud.

 

 

SOUVENIR PARTICULIER

Une fois encore cette création à pour but d’éveiller des émotions de notre passé, d’éveiller de notre curiosité. On se sent comme des enfants en observant cette mise en scène, au coeur de la cour, le visiteur se glisse dans l’étroitesse d’un passage, et il est invité à observer la mise en scène de l’image métaphorique de ses propres émotions nostalgiques. Là flottent des objets, symboles de lieux vécus, provoquant en chacun de nous un retour sur sa propre histoire, son enfance et ses premiers dessins. C’est l’une de mes installation préféré, je me suis retrouvée plonger dans un univers imaginaire qui m’a transporter.

LA MADELEINE

La fameuse Madeleine de Proust… L’installation repose sur l’architecture, l’espace et la matière pour jouer avec notre nostalgie. Elle invite le visiteur à s’émouvoir en la parcourant, en interagissant avec elle, en faisant écho à ses souvenirs enfantins. Le cube lisse et parfait renvoie à l’âge adulte. Le monde qu’il renferme: évolutif, créatif et malléable fait appel à l’enfant, faisant de l’espace de la grotte, sa cabane.

 

PAPER CLOUD

Paper Cloud élabore un espace d’illusion et de désillusion, ponctué d’ombre et de lumière, reflétant des couleurs différentes dans des temps différent.
Il est composé d’environ 2 000 cylindres en papier plastifiés, assemblés sans fixations ni colles, mais simplement emboîtés l’un dans l’autre. Cette structure de papier monochrome, simplement assemblée, contraste avec la masse de la chaussée en pierre et les murs de la cour. Cependant, une fois entré à l’intérieur, ce nuage fusionne avec la lumière et disparaît, se dissout telles les bulles.

 

Voilà un résumé de mes coups de coeur lors de ce festival. Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion d’y faire un tour. Mais je vous conseille vivement de le faire l’an prochain, car on y découvre de sublime installation, de magnifique cour et puis cela nous fait sortir de chez nous l’espace d’une heure, ce ne qui est largement que de rester derrière un écran. J’espère vous y croiser l’an prochain.À bientôt.

 

La Chineuse en Vadrouille

Cela fait déjà un petit moment que je vais régulièrement sur son Instagram pour suivre ces découvertes, et il y a quelques jours je me suis rendue pour la première fois dans son magasin.

J’arrive devant sa boutique, dans un premier temps j’aime sa devanture, elle est simple et l’on sent qu’il s’y cache des merveilles.

J’ai à peine fait un pas que je craque déjà sur une paire de lunettes de soleil, étant une véritable accros, mon addiction est tout de suite comblée.
Je commence tout de même elle tour du magasin, il serait bête de passer à côté de belles choses.

Je me dirige tout naturellement vers un guéridon où sont posés des bijoux, il est situé dans le coin à droite de l’entrée.Et la mon cœur bat à nouveau pour ces montres, qui sont toutes plus belles les unes que les autres.
Mais je m’assagis, car je sais qu’actuellement une montre faite rien que pour moi m’attend à la maison.
Mais bon il y a tout de même ces bracelets qui me font de l’œil, il n’y a pas à dire ils sont magnifiques, travaillés dans les détails, et je les vois déjà autour de mon poignet.
C’est à ce moment-là que je me dis: « Mince ce magasin va me ruiner  »

 

Je décide tout de même de continuer mon tour les mains vident, oui c’est plus facile pour regarder.
Je regarde les vêtements, et là je m’aperçois qu’ils sont rangés par taille, je me dirige donc de mon côté, histoire de ne pas craquer sur un vêtement T36 que je ne pourrai jamais porter.
Il y a de très jolie pièces, mais pas de coup de cœur, ce qui doit rassurer ma carte bleue.
Manque de chance pour elle, je suis entourée de boucles d’oreilles, et comment vous dire que:  » J’ADOOOOOORRRRREEE LES BOUCLES D’OREILLES !!!!  »
Les pièces sont magnifiques, et certaines sont même réalisées avec autant de créativités que je me demande où l’artiste y puise son inspiration.

 

Je ne sais par quel miracle je décide d’acheter uniquement la paire de lunettes de soleil, car une partie de moi aurait voulu acheter tout le magasin.
Je m’empare donc de mon nouveau coup de cœur, et je me dirige vers la caisse.
La vendeuse vient vers moi, et de là on entame une petite discussion, je découvre une personne extrêmement gentille, qui me semble très curieuse, et qui a l’air passionnée par ce qu’elle fait.
Mon âme de blogueuse n’a pas pu s’en empêcher, je lui explique donc que je suis blogueuse débutante, et que j’aimerais beaucoup écrire un article sur sa boutique car j’ai vraiment beaucoup aimé. De la s’affiche un grand sourire sur son visage, et je saisis de mon iPhone pour prendre quelques clichés de l’intérieur.

 

Je vous conseille à tous d’être curieux et d’y faire un tour. Vous trouverez forcément un petit quelque chose qui fera battre votre cœur, voici le mien.

 

 

Retrouvez La Chineuse en Vadrouille, 42 Rue de l’université, 34000 Montpellier, où sur son Instagram

 

À bientôt !